La start-up camerounaise Gicmed retenue pour l’Expo 2020 à Dubaï

Medical personnel at work in the intensive care unit of the hospital "Hopital cantonal fribourgeois (HFR)" during the coronavirus disease (COVID-19) outbreak, in Fribourg, Switzerland, Monday, March 30, 2020. Countries around the world are taking increased measures to stem the widespread of the SARS-CoV-2 coronavirus, which causes the COVID-19 disease. (KEYSTONE/Anthony Anex)

Spécialisée dans la conception de technologies médicales abordables permettant aux communautés rurales de bénéficier de soins de santé notamment contre les cancers, la start-up camerounaise Gicmed fera partie de l’Expo 2020 de Dubaï prévue du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022 aux Émirats arabes unis.

La start-up Gicmed de l’entrepreneur camerounais Konrad Tankou, figure parmi les 23 entrepreneurs retenus pour l’Expo 2020, un événement mondial qui rassemblera des innovateurs contribuant à relever des défis sociaux.

Cet événement s’inscrit dans le cadre du programme Expo Live Innovation Impact Grant Program (IIGP) offrant un financement pouvant atteindre 100 dollars.

© Photo d’illustration/ Konrad Tankou, inventeur des solutions Gicmed vainqueur du concours « Startup de l’année » de Total au Cameroun

Gicmed propose des technologies médicales abordables destinées aux populations rurales ayant un accès difficile aux soins de santé. Ses inventions baptisées B-Scan pour diagnostiquer le cancer du sein, et C-Scan pour le cancer du col de l’utérus, sont des microscopes numériques embarqués dans un smartphone, et qui dépistent à distance. Les images sont visualisées et sauvegardées, afin que des médecins spécialisés puissent les examiner et proposer un traitement adapté.

La start-up entend garantir l’accès à des services de santé de qualité, en proposant des solutions médicales innovantes et abordables, réduisant ainsi l’inégalité d’accès aux soins entre les personnes aisées et les populations pauvres. Elle ambitionne de réduire le nombre de décès liés aux cancers féminins, le plus souvent à cause d’une absence de dépistage, de diagnostic et de prévention.

Pour le moment, Gicmed travaille avec des centres de santé et le personnel médical dans les villages du Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *