Gabon-logements : plainte de la SNI contre des escrocs

© Photo d’illustration/ Le directeur général de la SNI Hermann Kamonomono lors d'une visite dans la zone de Bikélé

Le Gabon comme bon nombre de pays sur le continent est confronté à un déficit de logements. Depuis l’arrivée aux affaires du président Ali Bongo Ondimba, le pays tente de rattraper son retard mais reste confronté au phénomène d’escroquerie qui a poussé à la direction générale de la Société nationale immobilière (SNI) à porter plainte contre certains escrocs.

Dans un communiqué publié mercredi, la direction générale de la SNI s’est d’abord offusquée par l’escroquerie organisée autour de la vente des logements construits aux frais de l’entreprise. La direction a également annoncé avoir porté plainte contre les personnes qui ont choisi d’abuser les demandeurs sous son couvert.

« la SNI condamne avec la plus grande fermeté, ces pratiques préjudiciables et précise qu’une plainte a été déposée contre auprès des services compétents en la matière » a fait savoir l’entreprise.

D’après la société nationale immobilière, plusieurs personnes auraient ouvert des pages sur les réseaux sociaux dont Facebook et WhatsApp aux fins de proposer « des prétendues offres immobilières sur la base des projets initiés par l’entreprise. Certains de ces projets étant en cours de réalisation.

Pour la SNI, ces personnes malveillantes « promettent à leurs victimes en échanges des sommes d’argent relativement importantes, un traitement rapide et efficient des dossiers d’acquisition de logements ou de parcelles ».

La sortie de la SNI fait notamment suite aux multiples plaintes enregistrées dans ce sens des populations victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *