Presse : Charlie Hebdo encore une polémique

© Photo d’illustration/ la Une du journal Charlie Hebdo au cœur de protestations dans ville de Muzaffarabad, capitale du Cachemire sous contrôle pakistanais

Après les attaques de 2015 contre son siège pour des caricatures sur le Prophète musulman Mahomet, le journal satirique français, Charlie Hebdo est cette fois au cœur d’une nouvelle polémique au Pakistan où sa Une a provoqué des manifestations.

Drapeau français brûlé dans ville de Muzaffarabad, capitale du Cachemire sous contrôle pakistanais pour protester contre la Une de «Charlie Hebdo» intitulé « Tout ça pour ça ». Le journal satirique français est au cœur d’un nouveau scandale.

Les manifestants qui ont hurlé des slogans tels que «Cessez d’aboyer, chiens français», ou encore «Stop Charlie Hebdo». L’un des protestataires a également appelé «Le gouvernement pakistanais à rompre ses relations diplomatiques avec la France».

D’autres marches sont prévues ce vendredi à Lahore (Est) fief du parti extrémiste Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), dont la lutte contre le blasphème est la principale arme politique.

Prenant la mesure de la situation, l’ambassade de France au Pakistan a appelé ses ressortissants à «rester à l’écart de tout rassemblement» et «éviter tout déplacement» vendredi.

Le blasphème est une question très sensible au Pakistan, où même des allégations non prouvées d’offense à l’islam peuvent entraîner assassinats et lynchages.

Een 2015, un photographe de l’AFP avait notamment été blessé par balle devant le consulat de France à Karachi (Sud), lorsque des manifestations avaient éclatés après la publication toujours par Charlie Hebdo des caricatures contre le Prophète musulman. Ce jour-là, la protestation avait tourné à l’affrontement.

Avec l’AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *