Cameroun : une nouvelle opération militaire contre les séparatistes

L’armée camerounaise a lancé l’opération  » Bamenda Clean » pour chasser les séparatistes actifs dans le nord-ouest du pays.

Cela fait plus de trois ans que les autorités de Yaoundé tentent de mettre fin à une insurrection armée dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest où des individus ont pris des armes et décrété la création d’une République fictive appelée « Ambazonie ».

Cette insurrection partie d’un mouvement d’humeur des avocats des deux régions anglophones de ce pays d’Afrique centrale a déjà fait des dizaines de morts et déplacés.

Les multiples meurtres et enlèvements de civils ainsi que des représentants de l’administration et l’incendie des écoles ont  poussé le gouvernement a décidé du déploiement de l’armée.

Cette fois, après un récent accrochage entre insurgés et forces de sécurité, l’armée camerounaise a lancé « l’opération Bamenda Clean », pour déloger définitivement les séparatistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *