Afreximbank et l’ITFC avec l’ORAN lancent une initiative pour les produits pharmaceutiques en Afrique

© Photo d’illustration/ Mme Kanayo Awani, directrice générale d'Afreximbank de l'Initiative commerciale intra-africaine, Eng Hani Salem Sonbol PDG de l'ITFC, Dr Hermogene Nsengimana, secrétaire général de l'ARSO

La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank), la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) et l’Organisation Africaine de Normalisation (ORAN) annoncent le lancement de l’initiative « Harmonisation des Normes pour les Produits Pharmaceutiques et les Équipements Médicaux en Afrique » pour renforcer la qualité et la fiabilité des médicaments et des équipements médicaux importés ou produits en Afrique.

Cette initiative lancée dans le cadre du Programme des Ponts du Commerce Arabo Africains (AATB) vise l’harmonisation des normes, un critère essentiel à la mise en œuvre la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAf).

Cette nouvelle initiative assure que les producteurs de biens sur le continent se conforment à un ensemble d’exigences réglementaires et de normes qualités les autorisant à approvisionner le marché continental avec des produits qui répondent à ces standards. L’harmonisation des normes permet également d’améliorer la qualité de la production de produits manufacturés en Afrique et ainsi de stimuler le commerce et les investissements intra-africains et arabo-africains, l’un des principaux objectifs de l’AATB.

L’initiative, dont la mise en œuvre s’échelonne sur trois ans, a pour première étape l’harmonisation des normes applicables aux produits pharmaceutiques et aux équipements médicaux d’utilités dans le cadre de la réponse à la pandémie de COVID-19. La deuxième étape consistera à évaluer le niveau d’adaptabilité des normes internationales, régionales et nationales existantes, aux besoins de l’industrie pharmaceutique en Afrique. La troisième phase permettra d’aboutir à l’harmonisation des normes africaines correspondantes et leur mise en application.

Pour Hani Salem Sonbol, directeur général de l’ITFC, « du point de vue du développement du commerce, l’harmonisation des normes des produits pharmaceutiques et des équipements médicaux en Afrique est une première étape cruciale pour développer la production locale et le commerce au sein du secteur. Ces normes constitueront une base de référence nécessaire pour réglementer le secteur plus efficacement, améliorant ainsi la qualité des médicaments vitaux et équipements médicaux produits sur le continent.»

En renforçant les capacités de production locale de produits et services de qualité, l’initiative permettra d’accroitre le commerce et l’investissement dans le secteur de la santé en Afrique, l’un des objectifs définis dans le cadre de la ZLECAf.

Selon Mme Kanayo Awani, directrice générale de l’initiative pour le commerce intra-africaine d’Afreximbank : « À l’heure où la demande de médicaments et de dispositifs médicaux de qualité est de plus en plus croissante, l’Afrique a besoin de renforcer les chaînes de valeur régionales pour développer une offre de produits et services de santé de qualité. Cela devra également permettre, à l’avenir, de renforcer la résilience du continent face à des pandémies telles que celle de COVID-19.»

Dans le contexte actuel de lutte contre le COVID-19, l’harmonisation des normes permettra de faciliter le développement de réglementations techniques de mêmes niveaux entre pays africains. La commercialisation de fournitures et d’équipements médicaux d’un pays à l’autre pourra, par conséquent, se faire plus facilement et plus rapidement.

A long terme, l’initiative aboutira à l’émergence de chaînes d’approvisionnement régionales pour les produits pharmaceutiques et les dispositifs médicaux, stimulant ainsi un écosystème d’innovation, de production locale et de développement de médicaments pour les maladies négligées.

Avec APO Group

1 thought on “Afreximbank et l’ITFC avec l’ORAN lancent une initiative pour les produits pharmaceutiques en Afrique

  1. c’est une bonne initiative d’harmoniser les normes dans les domaines des medicaments mais etant tres vaste, il y a lieu de focaliser sur une liste des medicaments essentiels. c’est a dire choisir une liste des produits dont kes pays africains ont plus besoins. on pourra commencer par les anti malaria et des antibiotiques. bref, choisir procressivements les normes a pluvoir harmoniser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *