Covid-19 : La Chine pourrait vacciner ses concitoyens dès novembre

Photo d’illustration/la Chine d’où est partie la pandémie de Covid-19 a annoncé une vaste campagne de vaccination de ses concitoyens dès novembre prochain

Alors que des essais cliniques de phase 3 sont en cours au Perou, un expert chinois a annoncé mardi que le pays pourrait démarrer dès novembre une vaste campagne de vaccination contre le coronavirus de ses concitoyens.

La course à un vaccin contre le coronavirus pourrait connaître son épilogue dans les semaines à venir.

En Chine, les autorités s’apprêtent à démarrer une vaste campagne de vaccination des citoyens chinois contre le Covid-19. Cette campagne pourrait débuter en novembre ou décembre après des essais cliniques satifaisants, a déclaré mardi un expert du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

L’expert en chef du CDC en biosécurité, Wu Guizhen, s’est dit convaincu que les vaccins développé par l’empire du milieu contre le Covid-19 pourraient protéger les patients vaccinés pendant environ un à trois ans.

Il y a une semaine, des experts chinois ont été déployés au Pérou pour effectuer des essais cliniques d’un potentiel vaccin anti-covid dévéloppé par un laboratoire chinois Sinopharm sur 6000 volontaires.

Les essais en question consistent à inoculer par injection intramusculaire au bras aux volontaires, âgés de 18 à 75 ans n’ayant jamais contracté le nouveau coronavirus.

L’opération vise à injecter à ces volontaires constitués en trois groupes de 2000, deux souches du virus et un placebo.

Le premier groupe recevra la souche dite « Wuhan », le second la souche dite « Beijing » et le troisième recevra un placebo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *