L’ex-Première Dame de Gambie visée par des sanctions américaines

© Photo d’illustration/De la droite vers la gauche, Yahya Jammeh et Zineb Jammeh, son épouse

Le département d’État américain a annoncé des sanctions économiques contre Zineb Jammeh, l’épouse de l’ancien président gambien, Yahya Jammeh exilé en Guinée Equatoriale depuis sa chute en 2017.

Les autorités américaines soupçonnent Zineb Jammeh d’avoir aidé ou facilité la corruption pratiquée pendant les 22 ans de règne de son mari en Gambie, un pays d’Afrique de l’Ouest.

« Zineb Jammeh est désignée pour son rôle dans l’assistance matérielle, le parrainage ou le soutien de son mari. Elle a utilisé une fondation caritative et des organisations non gouvernementales comme couverture pour faciliter le transfert illicite de fonds à son mari », a déclaré le département américain dans un communiqué.

L’ancien président a dirigé la Gambie pendant plus de 20 ans. Il a fui le pays après avoir perdu les élections de 2017 et vit maintenant en Guinée équatoriale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *