Le groupe état islamique revendique l’attaque contre les humanitaires français au Niger

© Photo d’illustration/le véhicule des humanitaires détruit au moment de l’attaque en août dernier

Jeudi, le mouvement islamique a revendiqué l’attaque en août dernier au parc national du Kouré proche de la capitale Niamey.

Cette attaque menée par des hommes armés c’était soldée par la mort de six travailleurs humanitaires français, leur guide et leur chauffeur tous des Nigériens en août dernier.

Une déclaration publiée par le Site Intelligence Group, basé aux Etats-Unis, qui surveille la violence extrémiste, le groupe d’État islamique a déclaré que ses militants étaient derrière l’assassinat.

En tout, huit personnes ont été tuées lors de ce coup de force au moment où elles se rendaient dans le parc national du Kouré pour voir quelques-unes des dernières girafes d’Afrique de l’Ouest.

Selon les témoins ce jour-là, les victimes qui travaillaient pour l’Ong ACTED avaient été abattues par des hommes armés arrivés à moto.

Régulièrement, des attaques armées et autres violences sont signalées dans la région du Sahel où opèrent plusieurs groupes militants, dont Boko Haram, affilié à Al-Qaïda et au groupe de l’État islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *