Les Etats-Unis réimposent des sanctions contre l’Iran

© Photo d’illustration/les Etats-Unis réimposent des sanctions contre l’Iran

Les États-Unis s’apprêtent à prendre de nouvelles sanctions contre la République islamique d’Iran en représailles à son programme nucléaire.

Les nouvelles sanctions américaines visent principalement les personnes et les entités impliquées dans les programmes nucléaires, de missiles et d’armes conventionnelles de l’Iran.

Les États-Unis déclarent avoir fait « machine arrière », ou réimposer pratiquement toutes les sanctions des Nations unies contre l’Iran, y compris l’embargo sur les armes, qui doit entrer en vigueur à 20 heures samedi (0000 GMT dimanche).

Selon Reuters, les nouvelles mesures de Washington devraient viser plus d’une vingtaine de personnes et d’entités. La pression américaine contre le régime de Téhéran a été ponctuée par un décret ciblant ceux qui achètent ou vendent des armes conventionnelles à l’Iran. Ce décret sera également dévoilé par l’administration Trump lundi.

Dans le cadre de l’accord nucléaire de 2015, dont les Etats-Unis s’étaient retirés unilatéralement en 2018, l’embargo des Nations Unies sur les armes conventionnelles doit expirer le 18 octobre.

Les autres parties à l’accord nucléaire et la plupart des membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont déclaré qu’ils ne croyaient pas que les Etats-Unis avaient le droit de réimposer les sanctions de l’ONU et que la décision américaine n’avait aucun effet juridique.

Vendredi, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne ont déclaré au Conseil de sécurité que l’allégement des sanctions de l’ONU contre l’Iran – convenu dans le cadre de l’accord nucléaire de 2015 – se poursuivrait au-delà de dimanche, malgré la position de Washington.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *