Tanzanie : l’accès à l’eau et à l’assainissement amélioré à Zanzibar

© Photo d’illustration/ le projet d’approvisionnement en eau et d’assainissement urbains de Zanzibar réalisé

A la suite d’un prêt de la Banque africaine de développement (BAD) estimé à 19 millions de dollars, le projet d’approvisionnement en eau et d’assainissement urbains de Zanzibar, mis en œuvre entre 2012 et 2018 en Tanzanie, a fourni des services d’eau et d’assainissement à environ 287 000 personnes, selon un rapport de la Banque africaine de développement(AfDB.org) publié le 2 septembre 2020.

Le projet a été déployé à Saateni et Welezo, deux zones urbaines de l’archipel de Zanzibar. Grâce à ce projet, 71% de la population de ces deux régions bénéficient désormais de services d’approvisionnement en eau, 12 écoles élémentaires ont eu accès à des installations sanitaires améliorées et 5 000 élèves du primaire ont été sensibilisés à l’hygiène et à l’assainissement.

« De même, 76% des 30 forages non fonctionnels ciblés ont été réhabilités et de nouvelles pompes submersibles ont été installées, six nouveaux puits ont été forés et de nouvelles pompes submersibles ont été installées. Un total de 56 782 m3/jour d’eau produit, ce qui représente 154 pour cent de la quantité de production ciblée de 36 755 m3/jou », selon le rapport d’achèvement du projet.

Le document souligne également la réhabilitation et l’extension de plus de 68 kilomètres de conduites d’approvisionnement et de distribution d’eau, l’installation de plus de 15 mètres, l’acquisition de près de 4 000 compteurs d’eau ménagers, ainsi que la réhabilitation et la construction d’environ 454 installations sanitaires et d’hygiène dans les écoles primaires, adaptées aux enfants et aux personnes handicapées.

En outre, 30 centres d’assainissement et d’hygiène scolaires ont été créés. Neuf séances de formation ont été organisées pour 117 enseignants, dont 72 % étaient des femmes.

« Le projet a fait des progrès remarquables et a finalement amélioré la vie des bénéficiaires ciblés », poursuit le rapport.

« Le taux d’accès aux installations sanitaires dans les écoles est passé de 7 % en 2012 à 142 % en 2020. En outre, 34 353 élèves du primaire ont été sensibilisés à l’assainissement et à l’hygiène grâce à la formation offerte. Conformément à la conception du projet, les élèves transmettent ces messages à leurs communautés, ce qui a eu un impact positif sur l’assainissement et l’hygiène dans ces communautés.

Le rapport conclut en soulignant que 227 emplois directs, dont 80 emplois qualifiés, ont été créés lors de la construction des installations d’approvisionnement en eau et d’assainissement et suite à la mise en service d’un système d’approvisionnement en eau à Zanzibar.

Avec APO Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *