Nigéria : le président Buhari s’engage à mettre fin aux brutalités policières

© Photo d’illustration/ le président Buhari s'engage à mettre fin aux brutalités policières

Dans un tweet, le président nigérian, Muhammadu Buhari s’est engagé à œuvrer pour mettre fin aux brutalités policières. Un engagement pris à la suite d’une manifestation organisée vendredi à Abuja contre le phénomène.

« J’ai rencontré à nouveau l’IGP ce soir. Notre détermination à réformer la police ne doit jamais être mise en doute. Je suis régulièrement informé des efforts de réforme en cours pour mettre fin aux brutalités policières et aux comportements contraires à l’éthique, et faire en sorte que la police soit pleinement responsable devant la population » a indique dans son tweet, le président Buhari.

La sortie du président nigérian intervient après deux jours de manifestations déclenchées par une vidéo d’un homme qui aurait été tué par la police.

Le mouvement de protestation visait initialement la Brigade spéciale fédérale de lutte contre les vols (Sars), largement accusée d’arrestations illégales, de torture et de meurtre.

Les manifestants souhaitent la dissolution de cette unité plutôt que sa réforme estimant que les engagements pris par les autorités d’engager des réformes au sein de cette unité de la police nigériane n’avaient pas abouti.

Muhammadu Buhari a par ailleurs appelé les manifestants au calme et a souligné que la plupart des policiers étaient déterminés à protéger les Nigérians.

Vendredi, à Abuja, la capitale, la police a tiré des gaz lacrymogènes sur des manifestants qui dénonçaient le harcèlement et la brutalité de la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *