Algérie : des femmes et jeunes filles cibles d’attaques

© Photo d’illustration/Entrée de la ville de Gopro dans la région Tamanrasset située à 2000 km au sud d’Alger

Un nouveau corps calciné d’une jeune fille a été découvert dans le Sahara algérien. La découverte a été faite samedi dans le quartier Tahagart, à Tamanrasset, à 2000 km au sud d’Alger.

C’est le troisième corps de femme brûlé découvert depuis le début de cette semaine en Algérie.

Mercredi soir, le corps calciné d’une jeune femme d’une trentaine d’années avait été découvert dans une forêt à El-Eulma, à Sétif, une région située à 300 km au sud-est de la capitale Algérienne.

Bien avant cela, le 3 octobre, un premier corps d’une jeune fille de 19 ans, nommée Chaïma, violée, battue et brûlée vive, avait été trouvé dans une station-service désaffectée à Thénia, à 50 km à l’est de la capitale.

Le présumé meurtrier, une ancienne connaissance de la famille, qui avait avoué son crime a été placé sous mandat de dépôt.

Ce n’est pas la première que des corps calcinés de jeunes femmes ou filles sont découverts.

Celui découvert samedi à Tahagart, un quartier de Tamanrasset, capitale du Sahara algérien, porte à 40, le nombre femmes et jeunes filles tuées depuis le début de l’année en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *