Nigéria : plusieurs personnes tuées lors d’une manifestation nocturne à Lagos

© Photo d’illustration/image Channels Tv/Plusieurs personnes tuées lors d’une manifestation nocturne à Lekki dans l’Etat de Lagos

Plusieurs personnes ont été tuées et d’autres blessées lorsque des agents de sécurité ont ouvert le feu sur des manifestants réclamant la fin des brutalités policières dans la région de Lekki, dans l’État de Lagos.

Cette fusillade a eu lieu mardi soir quelques heures après que le gouvernement de Lagos a décrété un couvre-feu de 24 heures pour tenter de contenir les manifestations en cours dans tout le pays pour exiger la dissolution de la Sars, l’unité spéciale de la police accusée de brutalité, de torture et d’exécutions extrajudiciaires.

En effet, des centaines de personnes s’étaient rassemblées dans la région de Lekki, dans l’État de Lagos et plusieurs se sont tournés vers les réseaux sociaux pour partager des vidéos de cette intervention musclée des forces de l’ordre.

On pouvait entendre des coups de feu et voir plusieurs personnes blessées par balle.

Selon certains manifestants, les agents de sécurité avaient tiré à balles réelles sur la foule rassemblée loin des caméras de surveillance qui avaient été démontées quelques heures plus tôt d’après des témoins.

Dans les vidéos partagées sur les réseaux sociaux, on pouvait voir des manifestants saignant gravement, tandis que d’autres tentaient par eux d’extraire des balles de leur corps.

Réagissant à l’incident au péage de Lekki, le gouvernement de l’État, Sanwo-Olu a déclaré qu’il avait ouvert une enquête sur l’incident et instruit les agents de sécurité de ne pas arrêter qui que ce soit en raison du couvre-feu.

Il a exhorté les habitants à respecter le couvre-feu pour une atmosphère paisible dans l’État.

Isa Sanusi, porte-parole d’Amnesty international au Nigéria a confié à l’AFP que « Plusieurs manifestants ont été tués, on cherche à savoir exactement combien ».

De nombreux blessés étaient acheminés dans plusieurs hôpitaux privés de la ville qui avaient ouvert leurs portes aux manifestants.

Avec ChannelsTv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *