Niger : l’otage américain libéré par les forces spéciales américaines

©Photo d'illustration/les forces spéciales américaines libèrent l'otage américain enlevé il y a une semaine

Enlevé en début de semaine dernière, Philip Walton a été libéré lors d’un raid des forces spéciales américaines, a annoncé le Pentagone.

Philip Walton avait été enlevé lundi dans un village proche de la frontière avec le Nigeria puis emmené par ses ravisseurs de l’autre côté de la frontière au Nigeria où il a été secouru samedi.

Dans un tweet, le président américain, Donald Trump a salué l’intervention des forces spéciales précisant qu’il s’agit d’une grande victoire.

Plusieurs groupes djihadistes et criminels sont actifs dans la région du Sahel d’où ils mènent des attaques contre les positions des armées des pays frontaliers.

Selon certaines informations, au moins six personnes sont actuellement retenus captifs dans la zone. Leurs identités restent cependant inconnues tout comme celles de leurs ravisseurs ainsi que les conditions de leur libération.

Philip Walton avait été enlevé dans le village de Massalata, où il vivait avec sa femme et leur enfant depuis deux ans, par six hommes armés d’AK47 arrivés dans le village à moto.

« Ce citoyen américain est en sécurité et est maintenant sous la garde du département d’État américain », a déclaré un communiqué de Jonathan Hoffman, assistant du secrétaire d’État aux Affaires publiques.

Il a ajouté qu’aucun militaire américain n’avait été blessé dans l’opération visant à sauver M. Walton des « hommes armés ».

Avec l’AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *