Présidentielle en Côte d’Ivoire: le pays dans l’attente des résultats du vote

L’heure est à la compilation des résultats de la présidentielle de samedi dernier en Côte d’Ivoire boycottée par deux des candidats qui étaient en lice.

Les ivoiriens dans l’attente de la présidentielle de samedi dernier.

Une élection boycottée par les candidats Pascal AFFI NGUESSAN du FPI et Henri Konan Bedie du PDCI-RDA en contestation à la candidature à un 3e mandat du sortant, Alassane Dramane Ouattara.

Selon les autorités d’Abidjan, au moins deux personnes ont été tuées lors d’incidents enregistrés en divers endroits du pays le jour du vote.

Plusieurs bureaux de vote ont été aussi saccagés dans les bastions de l’opposition et du matériel électoral a été incendié.

Dès rapports qui font craindre le pire. Dans la ville orientale de Daoukro par exemple, des manifestants ont érigé des barrages routiers.

À Abidjan, la police a dû faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants qui s’étaient rassemblés près du lycée Sainte Marie où le président avait voté.

Au moins deux observateurs du groupe électoral indépendant Indigo Côte d’Ivoire ont été attaqués et 21% des bureaux de vote n’avaient pas encore ouvert au cours de la journée, rapporte ce dimanche le Washington Post.

Mais le chef de la commission électorale a qualifié les troubles de samedi de « minimaux », affirmant qu’elles « n’ont touché que 50 bureaux de vote sur 22.381 ».

Quelque 35 000 agents de sécurité ont été déployés à travers le pays pour transporter du matériel électoral et assurer la sécurité, a déclaré le ministre de la Sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *