Ghana : la sécurité renforcée à l’approche des élections

Les autorités ghanéenne ont annoncé jeudi le déploiement à travers le pays de plusieurs membres des forces de sécurité pour assurer la protection des personnes et des biens jusqu’à la prochaine élection présidentielle le 7 décembre prochain.

Ces hommes et femmes en tenue seront déployés dans plus de six mille points zones à risque avant, pendant et après les élections afin de prévenir d’éventuelles violences.

Selon l’inspecteur général de la police du pays, M. Oppong-Boanuh, ces agents de sécurité lourdement armé ont mission de faire respecter l’ordre durant la période électorale et au delà.

Ce sont plus de 62 000 membres des forces de sécurité, y compris des militaires, qui seront déployés pour protéger notamment les plus de 33 000 bureaux de vote et 275 centres de collecte des résultats répartis dans tout le pays.

Ils effectueront également des patrouilles et des interventions rapides.

Il y a deux semaines, une marche pour la paix impliquant les membres du Nouveau Parti Patriotique au pouvoir et du Congrès National Démocratique dans l’opposition s’est transformée en affrontements violents dans la capitale.

Sur le terrain, le président Nana Akufo-Addo et le chef de file de l’opposition, l’ex président John Mahama, ont intensifié leurs campagnes dans tout le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *