Un cardinal enlevé au Cameroun

Moins de 24h après la libération de onze enseignants kidnappés mardi dernier dans la région du nord-ouest du Cameroun, vendredi c’est un cardinal qui a été à son enlevé par des hommes armés.

Monseigneur, Christian Tumi, un cardinal et le chef traditionnel du village de Nso ont été enlevés près du village de Babessi sur le chemin du retour à Kumbo.

L’évêque de Kumbo, Mgr George Nkuo, a déclaré à la BBC que le cardinal et le chef traditionnel de Nso, Sehm Mbinglo 1er, ainsi que ceux qui les accompagnaient, ont été emmenés par des séparatistes présumés à Babessi dans la division de Ngoketungia.

Le cardinal et le chef du village retournaient à Kumbo depuis Yaoundé lorsqu’ils ont été enlevés par les ravisseurs.

L’évêque Nkuo a déclaré que les chrétiens catholiques et toute la population de Kumbo marchent déjà vers le camp où ils pensent que le cardinal est détenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *