Côte d’Ivoire : Pascal AFFI NGUESSAN aux arrêts

Parmi les membres du conseil national de transition crée par les opposants après la réélection pour un 3e mandat du président Ouattara, Pascal Affi N’Guessan, leader du Front populaire ivoirien (FPI) a été arrêté hier soir alors qu’il se rendait dans sa ville natale (Bongouanou), au centre de la Côte d’Ivoire.

Toujours pas d’informations sur le lieu où serait détenu Pascal AFFI NGUESSAN. Le leader du FPI a été interpellé la nuit dernière au moment où il s’apprêtait à quitter Abidjan pour sa ville natale.

Selon ce que l’on sait, M. Affi N’Guessan accusé de terrorisme et de meurtre a été arrêté à Akoupe (à environ 150 km d’Abidjan) alors qu’il se rendait à Bongouanou en compagnie de trois personnes non identifiées.

Son entourage affirme qu’il (M. Affi N’Guessan) est gardé dans un endroit tenu secret que ni sa famille ni ses avocats ne connaissent. 

L’arrestation du leader du FPI dont les membres de sa famille sont toujours sous surveillance à son domicile survient un jour après la sortie du procureur Richard Adou indiquant que M. Affi N’Guessan et Mabri Toikeusse, un autre opposant sont activement recherchés par la justice ivoirienne.

D’après le procureur de la République, l’annonce de la création d’un Conseil national de transition (CNT) est à l’origine des violences qui ont eu lieu après l’élection présidentielle du 31 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *