Nigéria : de nouvelles manifestations contre les brutalités policières

Le chef de la police nigériane a ordonné aux membres de police d’utiliser « tous les moyens légitimes » pour faire face à la violence et aux émeutes pouvant survenir durant les nouvelles manifestations contre les brutalités policières en vue dans le pays.

Dans un communiqué, Mohammed Adamu affirme que les officiers doivent résister « immédiatement à tous les émeutiers et mettre en échec toute forme de protestation violente » pour protéger les vies et les biens.

Les manifestations contre les brutalités policières débutées le mois dernier, ont été suspendues après des violences qui ont fait au moins 80 morts, dont des civils et des membres des forces de l’ordre selon les autorités.

D’abord la fin des brutalités policières, les manifestations pour exiger la dissolution de la Sars et la réforme de la police se sont transformées en mouvements populaires de revendications appelant à la fin de la « mauvaise gouvernance » dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *