Ethiopie : le chef de l’armée limogé

© Photo d’illustration/Image-bbc/

A la suite des combats en cours dans la région du Tigray, le chef de l’armée, le chef du renseignement et le ministre des Affaires étrangères  ont été limogé.

Le bureau du Premier ministre Abiy Ahmed a annoncé leurs remplacements sur Twitter – aucune raison n’a été donnée pour les changements.

Ces changements interviennent un jour après que le Parlement, en session d’urgence, a voté la dissolution du gouvernement du Tigray,affirmant qu’il avait  » violé la Constitution et mis en danger le système constitutionnel ».

Les tensions de longue date entre le gouvernement central et l’administration locale du Tigray se sont transformées en affrontements mercredi dernier.

Les accrochages ont fait des dizaines de victimes et les troupes gouvernementales ont intensifié leur offensive ponctuée par de nouvelles frappes aériennes.

Selon l’ONU, les affrontements entre les troupes fédérales et les forces de Tigrayan qui ont lieu dans huit endroits différents pourraient avoir une incidence sociale importante.

D’après les Nations Unies, neuf millions de personnes pourraient fuir les combats en cours et l’aide ne peut pas atteindre la région du Tigray placée en état d’urgence. Les communication avec la région ont également été coupées.

Avec BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *