Malawi : 67 millions USD de l’ACA pour l’installation d’une centrale solaire

© Photo d’illustration/

L’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA) apporte un soutien d’un coût global de 67 millions USD pour l’installation d’une centrale solaire au Malawi, en vue de résorber un déficit énergétique critique.

La centrale solaire de Nkhotakota au Malawi, d’un coût global de 67 millions USD, vise à  définir une norme régionale et réduire considérablement le déficit énergétique du pays ; Il s’agit du deuxième projet d’énergie renouvelable soutenu par la Regional Liquidity Support Facility (RLSF – Facilité régionale de soutien à la liquidité) créée par l’ACA pour couvrir les risques de retard de paiement des compagnies nationales de fourniture d’électricité.

En Afrique subsaharienne, l’accès à l’électricité n’est que de 43%, soit environ la moitié du taux d’accès à l’échelle mondiale.

La centrale solaire de Nkhotakota, l’un des premiers projets indépendants d’énergie solaire à l’échelle commerciale du Malawi, devrait pouvoir apporter un supplément significatif de 37 MW d’énergie propre aux capacités nationales, estimées actuellement à 362 MW.

Construite en deux phases de 21 MW et 16 MW, la centrale solaire est le deuxième projet d’énergie renouvelable soutenu par la RLSF (Regional Liquidity Support Facility) de l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA). Par le biais de la RLSF, l’ACA fournit une couverture des liquidités pour une durée allant jusqu’à 10 ans. Une fois achevé, le projet fournira de l’électricité à près de 150 000 ménages malawites.

La centrale solaire de Nkhotakota fait partie du plan d’action du gouvernement du Malawi visant à libérer le pays de sa dépendance de l’hydroélectricité, qui représente actuellement plus de 90% de sa fourniture énergétique. En effet, l’hydroélectricité rend le pays vulnérable aux fréquentes coupures de courant électrique qui surviennent souvent en périodes de sécheresse. La centrale solaire vise à fournir une solution plus durable d’accès à une énergie stable et fiable.

Le projet, qui résulte du premier appel d’offres lancé par le Malawi dans le secteur de l’énergie, a conduit à un contrat d’achat d’électricité d’une durée de 20 ans conclu en février 2019 entre l’entreprise du projet et ESCOM (Electricity Supply Corporation of Malawi Limited), l’opérateur public national malawite. Puisque conduite selon les meilleures pratiques mondiales, cette procédure d’appel d’offre fut un succès et constitue d’ores et déjà une référence pour la région en matière d’attraction d’investissements étrangers directs dont le secteur a tant besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *