Ghana : deuil national de sept jours après la disparition de JJ Rawlings

Le président ghanéen, Nana Akufo Addo a décrété sept jours de deuil national en mémoire à l’ex président Jerry John Rawlings décédé ce jeudi à Accra.

Les drapeaux ghanéens seront en berne dès ce vendredi et cela durant sept jours en raison du décès survenu jeudi dans un hôpital d’Accra, de l’ancien président, Jerry John Rawlings.

En Afrique, les réactions se multiplient.

D’abord le président Macky Sall du Sénégal Sur son compte twitter, M. Sall salue  « la mémoire de l’illustre disparu ».

Le président Akufo-Addo dans un communiqué a déclaré qu' »Un monument s’est éteint, ». Pour lui la mort de Rawlings  »est une immense perte pour le Ghana ».

Autre réaction, celle du président e la commission de l’Union Africaine Moussa Faki Mahamat. Il précise que « L’Afrique a perdu un pilier du panafricanisme et un charismatique homme d’État ».

Le Ghana prépare des élections générales prévues le 7 décembre prochain.

Pour respecter la mémoire du disparu, la campagne électorale a été également suspendue. M. Akufo Addo a par ailleurs annoncé « Des funérailles nationales pour le défunt président ».

L’ex président, John Mahama, principal candidat de l’opposition du National Democratic Congress parti fondé par M. Rawlings aux élections de décembre prochain a annoncé  » la suspension de la campagne politique après la nouvelle de la mort du fondateur de notre parti et ancien président du Ghana, Jerry John Rawlings ».

Le président du Nigeria Muhammadu Buhari a exprimé ses condoléances au gouvernement et au peuple ghanéen, soulignant le rôle unique que l’ancien président Rawlings a joué dans le renforcement des institutions politiques de son pays et de l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *