Au moins 74 tués après le naufrage d’une canneau de migrants au large des côtes libyennes

© Photo d’illustration/

Au moins 74 migrants ont péri au large de la Libye lorsque leur embarcation en route vers l’Europe a chaviré au large des côtes libyennes jeudi.

Selon l’agence des Nations unies pour les migrations (OIM), l’embarcation avait à son bord plus de 120 migrants, dont des femmes et des enfants, lorsqu’il s’est brisé au large des côtes du port libyen d’al-Khums.

Seules 47 personnes ont été sauvées par les garde-côtes et les pêcheurs libyens. Depuis, les recherches toujours en cours ont permis de récupérer 31 corps.

Ce naufrage, est le dernier d’une série d’au moins huit naufrages survenus en Méditerranée centrale depuis le mois dernier.

L’organisation à but non lucratif Open Arms, qui a secouru des centaines de migrants, a qualifié cette nouvelle d' »insupportable ».

L’OIM a déclaré qu’elle avait remarqué une récente augmentation du nombre de départs des côtes libyennes, avec plus de 780 arrivées en Italie depuis le début du mois d’octobre.

A ce jour, plus de 11 000 migrants ont été interceptés et renvoyés en Libye, où ils risquent d’être victimes de violations des droits de l’homme et d’être détenus, indique dans un communiqué l’OIM.

Au moins 20 000 personnes sont mortes dans ces eaux depuis 2014, selon l’OIM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *