CAF : Ahmad Ahmad prend un congé temporaire

Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad a temporairement quitté ses fonctions sur « avis médical ».

L’annonce est intervenue deux jours seulement après que M. Ahmad, 60 ans est sorti de l’hôpital au Caire, où il avait passé plus d’une semaine après avoir contracté le coronavirus.

Dans un communiqué, la CAF a indiqué que M. Ahmad, qui dirige l’organisation depuis 2017, s’était vu prescrire « au moins 20 jours » de repos.

« Le premier vice-président Constant Omari dirigera la CAF jusqu’à la fin du mois », a fait savoir la CAF en précisant par ailleurs que « Sur avis médical, le président de la Confédération africaine de football, M. Ahmad Ahmad, s’est vu prescrire une période de convalescence qui durera au moins 20 jours pendant laquelle il est prié de limiter ses efforts afin de lui redonner totalement son énergie », un communiqué de la CAF.

«Cette indisponibilité rend temporaire ne permet  d’accomplir des tâches normales liées à une fonction qui nécessite une bonne santé.

« Dans cette situation, le premier vice-président, M. Omari Constant, assurera l’intérim jusqu’au 30 novembre 2020. »

Pour rappel, le président de la CAF, Ahmad Ahmad a été testé positif au coronavirus le 30 octobre, peu de temps après son retour en Egypte depuis le Maroc où il avait assisté à la finale de la Coupe de la Confédération de la CAF.

M. Ahmad qui avait déclaré avoir des «symptômes légers» avait été ensuite hospitalisé à l’hôpital international AS Salam du Caire, la capitale égyptienne.

Sorti d’hôpital le 11 novembre, la CAF a par ailleurs indiqué qu’Ahmad n’était « plus contagieux » et qu’il y avait « un risque minimal de complications ».

Lire la suite sur sport-24.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *