Athlétisme : Caster Semenya à la Cour européenne des droits de l’homme

© Photo d’illustration/ L'athlète sud-africaine Caster Semenya a été déboutée par un Tribunal fédéral Suisse

L’athlète sud-africaine, Caster Semenya via ses avocats a annoncé qu’elle fera appel de la règle de l’athlétisme mondial limitant les niveaux de testostérone chez les coureuses à la Cour européenne des droits de l’homme.

La double championne olympique du 800 m, de 29 ans, a perdu deux appels précédents devant le Tribunal Arbitral du Sport (Cas) et la Cour suprême fédérale de Suisse.

La règle contre laquelle elle s’insurge stipule  qu’elle ne peut pas concourir dans des épreuves entre 400m et un mille mètre sans prendre des médicaments pour réduire son taux de testostérone.

Les avocats de la Sud-Africaine ont confirmé mardi son nouvel appel.

« Le soutien du public contribue grandement à montrer comment les règles de l’athlétisme mondial sont contraires à l’intérêt public », a déclaré Greg Nott, membre de l’équipe juridique de Semenya.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *