Sahara occidental : des coups de feu dans la zone tampon

Des tirs ont été entendus le long de la zone tampon contestée entre le Maroc et celle tenue par le Front Polisario au Sahara occidental cette semaine.

Les accrochages ont débuté vendredi dernier lorsque les troupes marocaines ont lancé une opération pour ouvrir une autoroute à travers le Sahara occidental vers la Mauritanie.

Ce nouveau développement a de suite attiré l’attention de l’Onu notamment du porte-parole de l’ONU Stéphane Dujarric.

Mardi, M. Dujarric a indiqué que la mission de maintien de la paix au Sahara occidental (Minurso) « continue de recevoir des informations faisant état de coups de feu tirés dans la nuit à divers endroits ».

Le Polisario a déclaré que ses combattants « ont infligé des pertes humaines et matérielles » lors des attaques de mardi.

Mais ces informations étaient difficiles à être confirmées par une source indépendante, comme le précise AFP.

De son côté, Sidi Omar, l’ambassadeur du Polisario à l’ONU, a déclaré que les actions des forces marocaines avaient relancé une guerre après 30 ans de cessez-le-feu.

« La situation dégénère, les deux parties sont engagées militairement le long du mur militaire marocain et les bombardements, les tirs continuent », a-t-il déclaré à l’émission NewsDay de la BBC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *