Nigéria : l’économie touchée par la récession

Le Nigeria a vu son économie être touchée cette année pour la deuxième fois au second trimestre.

C’est la deuxième récession en quatre ans. Le Nigeria est entré en récession pour la dernière fois en août 2016, après la chute des prix du brut sur le marché mondial.

Selon les derniers chiffres publiés récemment, l’économie nigériane a chutée de -3,62 % entre juillet et septembre. Au premier trimestre, cette baisse était de -6,1 %.

D’après le Bureau national des statistiques, le PIB est également l’un des plus touchés cette fois-ci, avec une contraction de 13,89 %.

Les recettes de l’Etat dépendent au moins à 65 % des ventes du pétrole. La production pétrolière du pays est également à son plus bas niveau depuis 2016.  

Contrairement à 2016, la récession pourrait être pire cette fois-ci, car d’autres secteurs comme les arts et le divertissement, l’immobilier, les services professionnels et techniques et l’éducation ont également connu une baisse importante en raison notamment de la pandémie de Covid-19.

Le Nigéria est l’un des pays les plus touchés par la pandémie derrière l’Afrique du Sud, le Kenya, le Maroc et l’Égypte avec 65 982 cas confirmés, 1165 décès pour 61 782 guérisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *