CAF : le président Ahmad suspendu pour cinq ans

Accusé d’avoir enfreint divers codes d’éthique, le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad, vient d’être suspendu pour cinq ans par la Fifa.

À peine sorti d’hôpital où il a passé plusieurs jours après avoir été testé positif au Covid-19, le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad, candidat à sa succession, a été suspendu pour cinq ans par la Fédération internationale de football (Fifa).

M. Ahmad, 60 ans, a été reconnu coupable d’avoir enfreint des codes relatifs au devoir de loyauté, à l’offre et à l’acceptation de cadeaux, à l’abus de pouvoir ainsi qu’au détournement de fonds.

Dans un communiqué, la Fifa fait savoir que « L’enquête sur la conduite de M. Ahmad … de 2017 à 2019 a porté sur diverses questions de gouvernance liées au Caf, y compris l’organisation et le financement d’un pèlerinage de la Oumra à la Mecque, sa participation à la gestion de la Caf avec la société d’équipements sportifs Tactical Steel et d’autres activités ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.