CAF : Ahmad Ahmad saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS)

Dans un communiqué mardi, Ahmad Ahmad, Président de la CAF et Vice-Président de la FIFA, suspendu pour cinq ans pour divers manquements a annoncé que ses conseils avaient saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) afin de contester fermement la condamnation prononcée par la Chambre de jugement de la Commission d’Ethique de la FIFA.

La Commission d’Ethique de la FIFA a suspendu pour 5 ans de toute activité liée au football – au niveau national et international – et infligé une amende de CHF 200 000 contre le Président de la CAF et vice-Président de la FIFA, M. Ahmad Ahmad pour selon le comité divers manquements.

Pour les conseils de M. Ahmad, « Cette décision n’a pas été rendue de façon juste et impartiale ».

En effet, à l’issue d’une enquête menée des mois par la Chambre d’enquête de la Commission d’Ethique de la FIFA, dirigée par Mme Maria Claudia Rojas, contre la Confédération Africaine de Football (CAF) et son Président, l’organisation bienfaitrice a décidé de suspendre son vice-président.

Pour les conseils de Ahmad Ahmad, l’audit confié au cabinet PwC pour investiguer l’administration du football africain, alors même que ce cabinet oeuvrait jusque là pour la CAF, laisse apparaître « un conflit d’intérêt et un problème de manque d’impartialité ». « De plus, des rumeurs permanentes concernant une possible implication de la FIFA dans le travail de la Commission d’Ethique ont constamment résonné dans la presse européenne et africaine. Des fuites d’informations relatives à la procédure en cours – pourtant censée être strictement confidentielle – et systématiquement défavorables au Président Ahmad, ont été rendues publiques par voie de presse, empêchant, de fait, la tenue d’un travail d’enquête serein », font ils remarquer.

« Même l’audition du Président Ahmad, auquel a été notamment refusé le droit de présenter une partie de ses témoins, lors d’une audience menée au pas de charge, ne s’est pas tenue selon les standards attendus et habituels », insistent ces derniers.

De Wilfried Bourobou, correspondant de sport-24.net à Libreville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *