Kenya : Encore de faux documents sur les tests Covid-19

Au Kenya, les responsables de l’aéroport Uhuru Kenyatta ont arrêté jeudi 21 voyageurs qui tentaient de se rendre à Dubaï, aux Émirats arabes unis (EAU), en utilisant de faux certificats les déclarant exempt de Covid-19.

Ces arrestations qui ont eu lieu lors d’une opération à l’aéroport de Nairobi font suite à la décision prise en début de semaine par les Émirats arabes Unis, de plus délivrer des visas aux citoyens de 13 pays, dont le Kenya, la Somalie, la Libye, la Tunisie et l’Algérie.

Selon la kenyane, la mesure a été prise après que plusieurs voyageurs en provenance du Kenya aient présentés de faux certificats à leur arrivée dans l’État du Golfe.

Pour rappel, le Kenya qui a enregistré 80 102 cas confirmés de coronavirus, dont 1 427 décès, a renforcé les restrictions sur les rassemblements publics pour faire face aux nouvelles infections enregistrées dans le pays depuis quelques mois.

2 thoughts on “Kenya : Encore de faux documents sur les tests Covid-19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *