Présidentielle au Ghana : cinq personnes tuées dans des violences

Au moins cinq personnes ont été tuées au cours des violences survenues mardi dans plusieurs régions du Ghana qui reste dans l’attente des résultats de la présidentielle.

Dans un communiqué, la police a indiqué avoir enregistré en tout 21 cas de violences électorales à travers le pays, dont plusieurs fusillades.

Ces violences surviennent à quelques heures de la publication des résultats des élections présidentielles et législatives organisées lundi dernier.

Les représentants du parti du président sortant, Nana Akufo Addo et ceux de son principal challenger, John Dramani Mahama, prédisent tous la victoire de leur champion à l’issue de ce qui devrait être une course serrée.

C’est la troisième fois que les deux hommes politiques s’affrontent lors d’une élection présidentielle.

Lors du scrutin de décembre 2016, M. Akufo-Addo alors candidat du NPP avait été déclaré vainqueur avec 53, 85% des voix contre 44,40% pour John Dramani Mahama du NDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *