Des centaines d’élèves enlevés dans une école au Nigéria

Environ 400 élèves ont été enlevés lors de l’attaque d’une école dans l’État de Katsina, au nord-ouest du Nigeria.

Selon la police nigériane qui a confirmé l’attaque en question, des hommes armés ont pris pour cible l’école secondaire gouvernementale scientifique de Kankara vendredi soir.

Les bandits étaient munis « de fusils AK 47», a déclaré le porte-parole de la police d’État de Katsina, Gambo Isah, dans un communiqué en précisant que la riposte des éléments de la police a permis à « certains des élèves » l’occasion d’échapper aux assaillants.

À l’issue de ce raid, environ 400 élèves ont été enlevés par les ravisseurs, tandis que 200 ont eu la vie sauve, a déclaré Isah estimant que l’école ciblée compte plus de 600 élèves.

«La police, l’armée nigériane et l’armée de l’air nigériane travaillent en étroite collaboration avec les autorités scolaires pour déterminer le nombre réel d’étudiants disparus et / ou kidnappés», a ajouté le porte-parole de la police de l’Etat de Katsina.

«Les équipes de recherche travaillent pour retrouver ou sauver les élèves disparus», a-t-il déclaré.

Un habitant de la ville, Mansur Bello, a déclaré à l’Associated Press que les assaillants avaient emmené certains des élèves quand cette attaque est la dernière en date menée par des hommes armés contre une école au Nigeria.

L’attaque la plus grave contre une école et qui avait défrayé la chronique était celle menée en avril 2014 par des membres du groupe djihadiste Boko Haram.

Ces derniers avaient enlevé 276 filles de leur dortoir à Chibok, dans le nord-est de l’État de Borno. Jusqu’à ce jour une centaine de filles sont toujours portées disparues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *