Le Gabon veut lever 35 milliards de FCFA en zone Cemac

Les autorités de Libreville souhaitent lancer une nouvelle levée de fonds pour environ 35 milliards de FCFA sur le marché des titres de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). Le montant servira pour divers projets.

Un communiqué conjoint des ministres de l’Économie et de la Relance et du Budget fait d’ailleurs savoir que cette levée de fonds se fera à travers trois opérations.

Notamment, deux émissions par voie d’adjudication d’obligations du Trésor assimilables (OTA) d’une valeur comprise entre 7,5 milliards et 10 milliards de FCFA chacune.

D’une maturité de 7 ans au taux d’intérêt de 7,5%, la première émission arrive à échéance en 2027. La seconde a une maturité de 3 ans pour un taux d’intérêt de 5,75%.

Enfin, la dernière opération est une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) de 15 milliards de FCFA et d’une maturité de 52 semaines.

Selon le communiqué, les fonds seront levés  auprès des 18 banques et établissements agréés comme spécialistes en valeur du trésor par le ministre en charge de l’Économie.

Ce n’est pas la première fois que l’Etat a recours aux marchés financiers pour lever des fonds afin de financer des projets structurant à forte valeur sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *