Philippines : « Je n’ai pas peur de la CPI » dixit Rodrigo Duterte

Le président des Philippines, Rodrigo Duterte visé par la Cour pénale internationale (CPI) pour sa guerre contre la drogue est sorti de sa réserve suite aux déclarations de la cour supranationale.

« Je n’ai pas peur de la CPI », réponse de Rodrigo Duterte à la sortie cette semaine de la Cour pénale internationale (CPI), affirmant qu’il y a des soupçons de crimes contre l’humanité qui ont été commis pendant la guerre contre la drogue.

Cependant, les soupçons de la CPI ne sont pas de nature à effrayer le numéro un des Philippines.

« Je mourrai pour mes principes … si je me retrouve en prison, ça ne me dérange pas, tant que j’estime avoir fait ce qui était juste », a déclaré le président controversé.

Il s’exprimait lors d’un discours télévisé mercredi soir, insistant sur le fait qu’il n’avait jamais ordonné de meurtres.

« Je n’ai pas peur », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *