Une autre souche mutante du coronavirus découverte au Royaume-Uni

©Photo d’illustration

Les autorités du Royaume Uni qui viennent de renforcer les restrictions visant à stopper la propagation du coronavirus ont par ailleurs annoncé avoir découvert une autre souche mutante du coronavirus.

La découverte d’une nouvelle souche du coronavirus considérée comme plus infectieuse en Grande-Bretagne notamment chez des patients en provenance d’Afrique du Sud, inquiète les autorités britanniques.

La nouvelle rendue publique mercredi par le secrétaire britannique à la Santé, Matt Hancock intervient après les déclarations du département sud-africain de la santé qui avait indiqué la semaine dernière avoir découvert une nouvelle mutation génétique du virus responsable du Covid-19.

Cette mutation pourrait être responsable de la récente flambée des infections en Afrique du Sud où on compte à ce jour 940.212 cas pour 25.246 décès.

«Grâce à l’impressionnante capacité génomique des Sud-Africains, nous avons détecté deux cas d’une autre nouvelle variante de coronavirus ici au Royaume-Uni», a déclaré Hancock lors d’un point de presse.

Il précise que «Les deux sont des contacts de cas qui ont voyagé depuis l’Afrique du Sud au cours des dernières semaines.»

La Grande-Bretagne tente déjà de freiner la propagation d’une souche mutée du virus qui est jusqu’à 70% plus transmissible, et de nouvelles études sont en cours sur la nouvelle variante.

Pour Hancock,  » les contacts étroits entre ceux qui ont la nouvelle variante et ceux qui ont été en Afrique du Sud les quinze dernières semaines, ou  étaient en contact étroit avec quelqu’un qui l’avait, doivent être mis en quarantaine, a-t-il déclaré.

Avec Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *