Covid-19 : l’Afrique du Sud réinstaure un couvre-feu nocturne

©Photo d’illustration

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa à annoncé lundi le rétablissement de certaines des restrictions imposées au début de la pandémie de Covid-19 pour tenter stopper la résurgence des cas.

L’Afrique du Sud doit à nouveau faire face à un couvre feu nocturne et d’autres restrictions à la suite d’une certaine résurgence des cas de Covid-19 dans le pays.

Le président Ramaphosa qui s’est exprimé lors d’un discours télévisé lundi a interdit la vente d’alcool et a ordonné la fermeture de tous les bars.

Selon M. Ramaphosa, ces deux mesures sont nécessaires pour contrôler la résurgence des cas de coronavirus dans le pays depuis la découverte d’une nouvelle variante du virus.

À ce jour, l’Afrique du Sud a enregistré 1004 413 cas de coronavirus et 26 735 décès, selon le centre de ressources sur le coronavirus de l’Université Johns Hopkins.

Lors de son discours, le président sud-africain a également annoncé l’instauration d’un couvre-feu nocturne de 21 heures à 6 heures du matin précisant que les agents de santé et de sécurité sont exemptés.

Le chef de l’Etat sud-africain a annoncé ces mesures à la suite d’une réunion d’urgence avec son cabinet et le National Coronavirus Command Council.

Il a par ailleurs déclaré que tous les rassemblements sont interdits pendant 14 jours à partir de minuit lundi, à l’exception des funérailles et des restaurants, des musées, des gymnases et des casinos.

Cyrille Ramaphosa a également fait savoir que toute personne surprise sans masque dans un lieu public s’expose une amende et une éventuelle peine de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *