Après Ebola et le Covid-19, une épidémie de peste se déclare en RDC

La République démocratique du Congo confrontée à une épidémie de peste. La maladie sévit dans la région d’Ituri où elle a déjà fait une vingtaine de morts.

Près 420 cas de peste bubonique ont été enregistrés en Ituri en République démocratique du Congo. La maladie a déjà tué 27 personnes selon le ministre provincial de la santé.

Huit zones de santé des territoires de Djugu, Mahagi et Aru sont touchés par l’épidémie qui s’est déclarée depuis janvier 2020.

Selon les autorités sanitaires, une centaine de personnes ont pu également guérir de la maladie.

D’après le Docteur Patrick Karamura, ministre provincial de la santé, cité par buniaactualite.com, la maladie se serait vite propagée en raison des réalités culturelles.

« À Biringi par exemple, les hommes passent la nuit au lit. Les femmes et les enfants dorment au sol dans des maisons petites, avec la présence des rats. Cela a énormément contribué à la propagation de la maladie », a déclaré le docteur Karamura.

Pour éviter la maladie, « Il est recommandé dans une telle région comme celle de Biringi que tout le monde passe la nuit dans un lit d’au moins deux mètres de hauteur », explique-t-il.

Un programme d’éradication des rats, principaux porteurs de la maladie, avait été initié par les autorités dans ces régions mais le déplacement incontrôlé de la population suite à l’activisme de groupes armés, a favorisé la prolifération des rats dans les villages et la réapparition de l’épidémie dans plusieurs régions de l’Ituri en commençant par Djugu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *