Tchad : grève dans la fonction publique

Les fonctionnaires tchadiens ont entamé lundi une grève pour exiger la fin des mesures d’austérité prises il y a environ quatre ans par les autorités de N’Djamena.

Les fonctionnaires tchadiens exigent d’une part le rétablissement de leurs salaires réduits il y a quatre ans, ainsi que le paiement de diverses primes et indemnités.

La décision d’entrée en grève prise lors d’une réunion des quatre plus grands syndicats du pays fait suite à l’échec des négociations avec le gouvernement.

Le porte-parole syndical Michel Bakar a déclaré à la BBC que cette grève d’avertissement de trois jours, devrait être suivie par la mise en place d’un service minimum dans les hôpitaux.

Selon lui, les travailleurs qui resteront chez eux pourraient éventuellement sortir dans la rue si leurs revendications ne sont pas satisfaites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *