Afrique du Sud : l’ex président Zuma invité à s’expliquer sur sa gestion

La Cour constitutionnelle Sud-africaine a fait savoir que l’ancien président Jacob Zuma devrait s’expliquer devant un comité judiciaire chargé d’enquêter sur des allégations de corruption pendant son mandat.

La cour a estimé qu’il n’avait pas le droit de garder le silence devant la commission.

L’ex président sud-africain accusé d’avoir pillé les biens de l’État pendant sa présidence a nié ces allégations.

Les conclusions de la commission judiciaire ne conduiront pas directement à une inculpation mais pourront être transmises aux procureurs pour une suite pénale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *