Covid-19 : la Thaïlande retarde le lancement de la campagne de vaccination

Photo illustration/la Grande Bretagne va proposer une alternative au vaccin AstraZeneca contre le Covid-19

Les autorités Thaïlandaises ont décidé de retarder le lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19 avec l’AstraZeneca.

Cette annonce des dirigeants sanitaires vendredi fait suite à la polémique entourant ce vaccin car plusieurs pays notamment en Europe où il a été administré ont fait part de leurs craintes car ceux des patients qui l’ont reçu ont développé de caillots de sang.

Lors d’une conférence de presse, le conseiller du comité national en charge de la campagne de vaccination, Piyasakol Sakolsatayadorn a indiqué que « Bien que la qualité d’AstraZeneca soit bonne, certains pays ont demandé que (son utilisation) soit retardée ».

Et « nous allons la retarder aussi », a-t-il déclaré lors de cette conférence de presse.

En effet, la Norvège, le Danemark et l’Islande se sont joints à d’autres pays européens pour suspendre l’utilisation du vaccin Oxford-AstraZeneca contre le coronavirus, suite à des rapports indiquant que certaines personnes ayant reçu le vaccin ont développé des caillots sanguins.

Les autorités sanitaires de chaque pays ont souligné qu’il s’agissait d’une mesure de précaution et que les preuves de la sécurité et de l’efficacité du vaccin étaient bonnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *