RDC-Covid : Kinshasa ajourne la vaccination avec AstraZeneca par mesure de prudence

Photo illustration/la Grande Bretagne va proposer une alternative au vaccin AstraZeneca contre le Covid-19

Le ministre congolais de la Santé le Dr Eteni Longondo a annoncé hier  la République démocratique du Congo (RDC) avait reporté le démarrage de sa campagne de vaccination contre la Covid-19.

Cette campagne de vaccination devait débuter ce 15 mars car le pays a reçu récemment 1,7 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca que les autorités de Kinshasa espéraient administrer aux populations.

Mais dans un communiqué samedi, le ministre congolais de la Santé, le Dr Eteni Longondo a fait savoir que « Par mesure de précaution, il a été décidé du report de la date du lancement de la vaccination en RDC ».

Le ministre Longondo  a précisé que cette décision faisait suite aux rapports notifiant des troubles de la coagulation sanguine chez des personnes ayant reçu le vaccin de type AstraZeneca.

La RD Congo a d’autre part procédé à des analyses dudit vaccin dont  les résultats devraient être déterminant pour la suite.

Depuis que plusieurs pays en Europe ont émis des doutes sur la fiabilité du vaccin d’Oxford/AstraZeneca, l’OMS, l’organisation mondiale de la santé a indiqué  qu’il n’y avait à sa connaissance aucun risque à utiliser le vaccin AstraZeneca.

Pour Kinshasa a réceptionné la semaine dernière 1,7 million de doses de vaccins AstraZeneca/Oxford  dans le cadre du  Covax, qui vise à fournir cette année des vaccins anti-Covid à 20% de la population de près de 200 pays.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, la RDC a enregistré 26.938 cas de Covid-19, avec 717 décès, selon les derniers chiffres officiels publiés samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *