Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo acquitté en appel par la CPI

© Photo d’illustration/ Laurent Gbagbo acquitté en appel par la CPI des charges de « crimes contre l’humanité » dans le cadre de la crise postélectorale de 2010-2011

L’ex président ivoirien, Laurent Gbagbo acquitté il y a deux ans de crime contre l’humanité concernant la crise post-électorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire a été acquitté mercredi en appel par la Cour pénale internationale (CPI).

Acquitté en première instance l’année dernière, l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo a vu toutes les charges retenues contre lui par la CPI être levées.

Poursuivi pour « crimes contre l’humanité » dans le cadre des évènements post-électoraux qui ont fait environ trois mille morts en Côte d’Ivoire après sa réélection contestée en 2010-2011 a été blanchi en appel par le tribunal international qui avait souhaité l’entendre suite au recours introduit par la procureur Fatou Bensouda.

Dix ans après l’ouverture du dossier, la chambre d’appel de la CPI a définitivement statué sur l’avenir judiciaire de l’ex président qui était sous contrôle judiciaire depuis acquittement en septembre 2019.

Pour rappel, Laurent Gbagbo, 75 ans, était poursuivi pour quatre chefs d’accusation, notamment « crimes contre l’humanité », « meurtres », « viols », et « persécutions et autres actes inhumains ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *