Côte d’Ivoire : le président Ouattara accepte le retour de « Gbagbo et Blé Goudé »

© Photo d’illustration/ Laurent Gbagbo acquitté en appel par la CPI des charges de « crimes contre l’humanité » dans le cadre de la crise postélectorale de 2010-2011

Une semaine après leur acquittement définitif des accusations de « crimes contre l’humanité » dans le cadre de la crise postélectorale 2010-2011, le président de la Ivoirien, Alassane Dramane Ouattara a déclaré que son précédesseur Laurent Gbagbo et son ancien ministre de la Jeunesse, Charles Ble Goude sont libres de rentrer au pays.

Définitivement acquittés de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé peuvent rentrer à Abidjan.

Déclaration d’Alassane Ouattara, le président Ivoirien s’exprimait une semaine après la décision rendue en appel par la CPI en faveur de M. Gbagbo et son ex ministre de la Jeunesse.

Les deux anciennes personnalités étaient détenues durant une dizaine d’année pour leur implication présumée dans les violences qui ont suivi la réélection contestée en 2010 de Laurent Gbagbo face à l’actuel président de Côte d’Ivoire.

Pour rappel, les violences ont fait plus de plus de trois mille morts et des centaines de blessés.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *