Covid-19 : la Grande Bretagne penche pour une alternative au vaccin AstraZeneca

Photo illustration/la Grande Bretagne va proposer une alternative au vaccin AstraZeneca contre le Covid-19

A la suite des cas de caillots sanguins développés par certaines personnes vaccinées contre le coronavirus avec AstraZeneca, la Grande-Bretagne est sur le point de proposer d’autres vaccins contre la pandémie.

De ce que rapporte la presse anglaise, les autorités britanniques vont proposer des vaccins alternatifs contre le Covid-19 aux personnes de moins de trente ans. Cette démarche fait suite à une révision du vaccin d’AstraZeneca. 

L’agence de réglementation du médicament du pays a déclaré que les avantages l’emportaient sur les risques pour la grande majorité de la population. 

Mais il a conclu que le jugement était plus équilibré pour les jeunes. 

L’agence a indiqué que des caillots sanguins inhabituels avaient été détectés chez quatre personnes sur un million ayant reçu une première dose du vaccin AstraZeneca.

Selon les enquêtes menées à la suite de ces décès, il est sorti que sur les dix-neuf personnes décédées en Grande-Bretagne, trois avaient moins de trente ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *