Nigéria : un poste de police attaqué dans le Sud-Est

© Photo d’illustration/

Dans le sud-est du Nigeria, des hommes armés ont attaqué un poste de police, 24 heures après l’attaque d’une prison du quartier général de la police qui s’est soldée par la libération de plus de mille huit cents détenus.

Une nouvelle attaque armée vise un poste de police de la ville d’Oweri dans le Sud-Est du Nigéria.

Si le bilan n’est pas encore connu, elle survient après une autre attaque menée 24 heures auparavant par des hommes lourdement armés contre une prison et le quartier général de la police dans cette même région.

Selon le gouvernement, ce raid a été mené par des séparatistes du Biafra. 

Les photos de la scène de la dernière attaque montrent le bâtiment ravagé par le feu et les carcasses calcinées de plusieurs véhicules de police. 

Le Nigeria est confronté à une insécurité galopante ponctuée par des enlèvements contre rançon menés par des bandes armées. Le pays est aussi confronté à l’insurrection de Boko Haram. 

Mardi, dans l’État de Kaduna, au nord-ouest du pays, des hommes armés ont abattu au moins huit personnes lors d’une série d’attaques contre des villages.

Le même jour, le président Muhammadu Buhari a remplacé le chef des forces de police du pays.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *