Covid-19 Cameroun : enquête sur le « détournement » présumé de fonds Covid-19

Le président camerounais Paul Biya a ordonné l’ouverture d’une enquête sur la direction qu’auraient pris le fonds de lutte contre le Covid-19 à la suite d’allégations de détournement de fonds.

L’enquête ordonnée par le président Camerounais fait suite à la sortie récente de l’Ong Human Rights Watch estimant qu’il y avait eu une « faible transparence » dans la gestion des fonds destinés à lutter contre la propagation du coronavirus.

Pour HRW, bien que l’enveloppe ait été obtenue auprès du Fonds monétaire international (FMI) qui exige une certaine transparence dans la gestion, l’Ong pense qu’une partie de l’argent a servi à d’autres fins.

En avril 2020, le ministère de la Santé a annoncé un plan d’intervention de 105 millions de dollars (76 millions de livres sterling). Le mois suivant, le FMI a approuvé un prêt d’urgence de 256 millions de dollars pour l’aider à le financer.

En octobre, il a approuvé un nouveau prêt de 156 millions de dollars pour financer le système de santé et aider les entreprises et les ménages touchés par la pandémie.

Le FMI veut maintenant rendre des comptes sur l’utilisation de ces fonds.

Dans une lettre, le Secrétaire général de la présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh, a déclaré que le ministre de la Justice avait ordonné d’enquêter sur la gestion des fonds alloués à la lutte contre une pandémie qui a fait plus de morts et plus de 57 000 infectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.