Nigéria : les islamistes de l’EI attaquent des humanitaires à Damasak

Des sources humanitaires ont indiqué que des militants affiliés à l’EI ont attaqué samedi soir des installations humanitaires dans la ville nigériane de Damasak dans le nord-est de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Depuis 2009, le Nigéria tente de lutter contre l’insurrection djihadiste d’abord lancée par le groupe Boko Haram puis depuis environ trois ans par une branche dissidente du mouvement insurrectionnel dont les membres ont prêté allégeance à l’Organisation de l’Etat islamique.

Samedi soir, ce sont justement ceux affiliés à l’EI qui ont attaqué des installations humanitaires à Damasak, une ville du nord-est du Nigeria.

Il s’agit de la deuxième en deux mois menée par les insurgés islamistes contre une des neuf bases humanitaires des Nations unies dans ce pays.

« Des combattants de l’Iswap (Etat islamique en Afrique de l’Ouest) sont encore dans Damasak, circulant dans les rues, tirant des coups de feu et mettant le feu à des installations humanitaires », a raconté un humanitaire sous couvert d’anonymat.

Les militants ont mis le feu à un bâtiment d’une ONG qui s’est propagé à la base de l’ONU dans la région. Les locaux de trois autres ONG ont été détruits, a ajouté une source anonyme à l’AFP.

Une source militaire a confirmé l’attaque de Damasak mais assuré que les jihadistes n’avaient pas pris la ville et en avaient au contraire été repoussés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *