Djibouti : Au moins 34 migrants tués dans le naufrage d’une embarcation bateau

Au moins 34 personnes ont péri après le chavirement d’un bateau transportant des migrants au large de Djibouti, a indiqué l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

L’embarcation « exploitée par des passeurs » avait à son bord une soixantaine de migrants fuyant le conflit au Yémen et qui se rendreaient à Djibouti, selon l’OIM.

Les causes du chavirement restent pour le moment inconnues.

L’OIM s’est dite préoccupée par le sort des dizaines de milliers de jeunes migrants africains qui font le dangereux voyage de la Corne de l’Afrique vers les États du Golfe à la recherche d’un emploi.

D’après l’organisation, la pandémie de Covid-19 a forcé beaucoup de gens à retourner dans leurs pays en raison de la fermeture des frontières.

L’OIM a par ailleurs indiqué que des milliers de personnes sont piégées au Yémen, et beaucoup vivent dans des « conditions dangereuses » et qu’elles sont contraintes de payer les passeurs pour rentrer chez eux.

Le mois dernier, au moins 20 migrants sont morts au large de Djibouti lors d’un autre naufrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *