Côte d’Ivoire : l’attaque d’une base militaire fait trois morts

Au moins trois personnes ont péri dans l’attaque qui a visé hier soir les postes de garde de la base militaire de N’dotré dans la commune d’Abobo en Côte d’Ivoire.

Dans un communiqué publié ce mercredi, les autorités Ivoiriennes ont indiqué que des individus armés ont ciblé la nuit du 20 au 21 avril 2021, aux environs de 01 h 00, les postes de garde de la base militaire de N’dotré dans la commune d’Abobo, avec l’intention certaine d’y pénétrer de force.

Le même communiqué précise que la réaction immédiate des sentinelles de faction a donné lieu à des échanges de tirs nourris, obligeant les assaillants à prendre la fuite et d’en perdre trois de leurs membres.

Un autre assaillant blessé a été fait prisonnier et de nombreux matériels ont été saisis à l’issue de la riposte poursuit le communiqué.

Selon toujours le bilan provisoire, un blessé léger a été enregistré parmi les soldats en faction.

Des opérations militaires de ratissage sont en cours et la situation sécuritaire sous contrôle conclu dans le document de l’Etat-Major Général des Armées qui a par ailleurs invité les populations à garder leur sérénité et à vaquer tranquillement à leurs occupations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *