Nigéria : le chef d’un gang redouté abattu par ses rivaux

© Photo d’illustration/

Le chef de gang notoire à l’origine de l’enlèvement de plus de 300 élèves en décembre au Nigeria a été tué par une bande rivale.

Selon des responsables nigérians, le chef de gang, Auwalu Daudawa est tombé dans une embuscade alors qu’il tentait de voler un troupeau de bétail à un groupe armé dans l’État de Zamfara, au nord-ouest du Nigéria.

Auwalu Daudawa accusé d’avoir été l’auteur de l’enlèvement de décembre dans l’État de Katsina, avait bénéficié d’une amnistie dans le cadre d’un accord de paix en février. Il serait retourné dans son gang en début de semaine.

Selon les termes de l’accord passé en février, Daudawa a été gracié dans l’État de Zamfara après s’être repenti et avoir remis ses armes au gouvernement local.

Les membres de son gang se sont vu promettre un logement par le gouverneur de l’État, Bello Matawalle, ainsi qu’une assistance pour les aider à améliorer leurs moyens de subsistance.

Vendredi dernier, Daudawa et quatre autres membres de son gang ont été tués par balles lors d’un échange de tirs dans une forêt près de la frontière avec le Katsina, a déclaré un responsable local à l’agence de presse AFP.

« Il a mené ses hommes dans une mission de vengeance pour venger la mort de deux de ses hommes par le gang rival lors d’un raid raté sur l’un de ses camps le mois dernier », a ajouté le responsable.

L’enlèvement de centaines d’écoliers dans l’État de Katsina en décembre, qui aurait été mené par le gang de Daudawa, faisait partie d’un certain nombre de raids attribués à des bandits réclamant des rançons en échange de la libération des victimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *